NOTE! This site uses cookies and similar technologies.

If you not change browser settings, you agree to it. Learn more

I understand

Learn more about cookies at : http://www.aboutcookies.org/Default.aspx?page=1

7 octobre 2019 | Le List développe l’exosquelette EMY pour redonner la mobilité à des patients tétraplégiques

clinatec 1 2
Pilotage de l’exosquelette 4 membres par le patient dans le cadre du projet BCI mené à Clinatec ©Clinatec

L’événement

Pour la première fois, un patient tétraplégique a pu se déplacer et contrôler ses deux membres supérieurs grâce à une neuroprothèse, qui recueille, transmet et décode en temps réel les signaux cérébraux pour contrôler un exosquelette réalisé par le CEA List, institut Carnot. Les résultats de l’étude clinique du projet Brain Computer Interface (BCI), réalisée à Clinatec (CEA, CHU Grenoble Alpes) ont été publiés le 4 octobre 2019 dans la revue The Lancet Neurology. Suite à l’opération de presse organisée par le CEA et Clinatec le 7 octobre, de nombreux articles et reportages ont souligné cette avancée pour les patients.

Le défi du List

Pur l’équipe de robotique ExoBCI installée à Grenoble, au plus près des patients, l’exosquelette EMY (Enhanced Mobility) est le fruit de plusieurs années de développement et d’intégration des briques d’actionnement réversible et de contrôle-commande du List. La conception d’EMY a spécifiquement pris en compte l’interaction d’une personne tétraplégique avec l’exosquelette pour pouvoir la mobiliser en toute sécurité. Les outils de conception logicielle du List ont également contribué à ce succès en assurant la sécurité des cartes électroniques utilisées pour le pilotage de l’exosquelette.

Trouvez les supports de communication et les reprises média de l’événement :