NOTE! This site uses cookies and similar technologies.

If you not change browser settings, you agree to it. Learn more

I understand

Learn more about cookies at : http://www.aboutcookies.org/Default.aspx?page=1

16 décembre 2020 | Le projet INSPEX reçoit le prix « Étoiles de l’Europe 2020»

CEA002533 BDVisant à réaliser un dispositif portable de perception de l’environnement pour les personnes déficientes visuelles, le projet européen INSPEX reçoit le prix spécial du jury « Étoiles de l’Europe 2020 ». Couronnant les efforts de ses 9 partenaires, ce prix a été remis à Suzanne Lesecq, directrice de recherche au CEA List et coordinatrice du projet, lors d’un événement placé sous le haut patronage de Madame Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Voir la vidéo de la remise du prix avec la présentation du projet à la fin de l'article

Si la canne blanche est adoptée au quotidien par les personnes déficientes visuelles, elle ne leur permet pas de détecter tous les obstacles qui jalonnent l'espace public, en particulier au niveau du bassin et du haut du corps. Offrir une véritable « bulle de sécurité virtuelle » qui fonctionne sous différentes conditions environnementales (y compris brouillard, pluie, lumière rasante, plein soleil) est essentiel pour offrir aux personnes déficientes visuelles une réelle autonomie de déplacement, en toute sécurité.

Le projet INSPEX, achevé en 2019, avait pour objectif le développement d’un dispositif portable de perception de l’environnement par fusion de données (notamment mesures de distance) en utilisant la technologie SigmaFusion™ développée au CEA. Placé sur une canne blanche et couplé à une interface audio développée par l’entreprise GoSense, qui spatialise en 3D la présence d’un obstacle potentiellement dangereux. Le prototype développé par le projet permet de créer une « bulle de sécurité » autour de son utilisateur.

« Après une phase d’initiation très simple et quelques heures d’utilisation d’Inspex, la personne malvoyante parvient à se déplacer de façon fluide et à contourner les obstacles sans les toucher. Tout cela grâce à la localisation des obstacles dans l’environnement et à réalité augmentée sonore », explique Suzanne Lesecq.

img 1A partir des mesures de distances fournies par les différents capteurs intégrés dans le dispositif, un modèle de l’environnement est construit. Son analyse conduit à définir une « bulle de sécurité » autour de la personne : tout obstacle entrant dans cette bulle est alors rendu audible et localisé en trois dimensions, offrant une réelle interface audio 3D via des écouteurs extra-auriculaires.

 

 

Outre son rôle de coordinateur du projet, le CEA a optimisé une technologie de radar UWB (Ultra Wide Band) du CEA-Leti répondant aux contraintes de poids, de consommation et d’encombrement du dispositif. Ce radar permet de détecter des obstacles mobiles et d’estimer leur vitesse relative, et donc d’anticiper un potentiel impact.

L'institut Carnot CEA List a également développé des algorithmes embarqués de perception de l’environnement, avec le CEA-Leti. Ceux-ci tiennent compte du déplacement du dispositif dans le modèle numérique de l’environnement, et analysent ce modèle pour en extraire les informations pertinentes, c’est-à-dire les obstacles potentiellement dangereux sur la trajectoire de déplacement de la personne et sur toute sa hauteur.

img 2   img 3   img 4
    Prototype de tests   Prototype Final

 

img 5

Mené sur une période comprise entre janvier 2017 et décembre 2019, le projet Inspex réunit neuf partenaires de six pays européens, sous la coordination du CEA. Bénéficiant d'une subvention de 4 millions d'euros de l'Union européenne et de 500 000 € du Gouvernement suisse, ce projet permet de concevoir une canne blanche intelligente pour personnes malvoyantes transmettant un retour audio spatial 3D sur la localisation des obstacles. https://www.inspex-ssi.eu/