Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires pour vous offrir un meilleur service.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Les Cookies

Cette rubrique vous permet d’en savoir plus sur l’origine et l’usage des informations de navigation traitées à l’occasion de votre consultation de notre site et sur vos droits.

Ainsi, lors de la consultation de notre site, des informations relatives à votre navigation sont susceptibles d’être enregistrées dans des fichiers Cookies installés sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.).

Ces cookies sont émis par le site du CEA LIST dans le but de faciliter votre navigation sur notre site.

Sachez que seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier des informations qui y sont contenues.

Si vous partagez l’utilisation de votre terminal avec d’autres personnes, nous ne pouvons pas nous assurer de manière certaine que les services et publicités destinés à votre terminal correspondent bien à votre propre utilisation de ce terminal et non à celle d’un autre utilisateur de ce terminal.

Les cookies que nous émettons

Les cookies que nous installons, dans votre terminal, nous permettent de reconnaître votre navigateur lorsque vous vous connectez à notre site.

Soucieux de servir nos clients au mieux, nous émettons des cookies afin :

  • D’établir des statistiques de fréquentation (nombre de visites, de pages vues, …) afin de suivre et d’améliorer la qualité de nos services.
  • D’adapter la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal.
  • De mémoriser des informations saisies dans des formulaires, gérer et sécuriser l’accès à des espaces réservés et personnels tels que votre compte, le cas échéant.

Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et vos conditions d’accès à certains services nécessitant l’utilisation de Cookies.

Vous pouvez exprimer et modifier à tout moment vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu’ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur.

Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l’acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu’un cookie soit susceptible d’être enregistré dans votre terminal.

Nous vous informons que si votre navigateur est configuré de manière à refuser tous les cookies, vous ne pourrez pas profiter de fonctions essentielles de notre site. Nous vous invitons à paramétrer votre navigateur au mieux.

La configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d’aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.

Vous trouverez ci-dessous des éléments de paramétrage des principaux navigateurs.

Internet explorer

  1. Dans le menu « Outils » en haut à droite de la barre de navigation, sélectionnez « Options Internet »
  2. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
  3. Vous pouvez paramétrer vos choix concernant les cookies à l’aide d’un curseur. Si vous cliquez sur « Avancé » vous pouvez faire une gestion manuelle et avancée des cookies
  4. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Mozilla Firefox

  1. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
  2. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
  3. Paragraphe Historique : Dans le menu déroulant « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
  4. Les paramètres qui s’affichent vous permettent de paramétrer vos choix concernant les cookies et leur durée de conservation (refuser tous les cookies, d’accepter les cookies en refusant les cookies tiers)
  5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Google Chrome

  1. Cliquez sur l’icône personnaliser et contrôler Google Chrome située en haut à droite de la barre de navigation
  2. Sélectionnez « Paramètres » puis activez « afficher les paramètres avancés »
  3. Dans la partie confidentialité, activez le menu « paramètres de contenus »
  4. Paramétrez vos choix concernant les cookies, sélectionnez « Blocage des sites tiers »

Safari

  1. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
  2. Sélectionnez l’icône « Confidentialité »
  3. Paramétrez vos choix concernant les cookies (Blocage des sites tiers)

24 août 2017 | Vers un meilleur suivi de la production dans l’industrie

suivi production industrie cea list
© Fotolia.com - Laurentiu Iordache

Le List, institut de CEA Tech, a développé une méthode pour fiabiliser le calcul d'indicateurs de suivi de production dans un atelier agro-alimentaire. Une approche concrète et novatrice qui peut être déployée dans d'autres secteurs industriels.

Le calcul des indicateurs de suivi continu des procédés de production dans l'industrie peut être faussé en cas de panne d'un ou plusieurs capteurs sur la chaine. Les techniques d'extrapolation généralement utilisées pour compléter les données manquantes ne sont pas toujours pertinentes.

Pour fiabiliser ce suivi, le List* a mis au point un algorithme de prédiction plus fin, basé sur des méthodes de régression statistique, exploitant le passé du capteur mais aussi la redondance des mesures. Le logiciel détermine la meilleure stratégie de prédiction puis construit un modèle. L'efficacité de l'approche a été mise à l'épreuve en comparant des données réelles avec celles obtenues par différents algorithmes. « Lorsque peu de données manquent, toutes les méthodes offrent des performances similaires, indique un chercheur du List. En revanche, lorsque le volume de données manquantes est important ou que le procédé est très irrégulier, l'approche basée sur la régression statistique se montre la plus pertinente. »

L'algorithme, validé sur un large panel de données, est en cours d'industrialisation pour être utilisé en opérationnel sur un atelier agro-alimentaire industriel, avant d'être étendu. Cette approche très générique peut s'appliquer à tout procédé de fabrication industrielle continu ainsi qu'au monitoring énergétique.

*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

10 août 2017 | Manipuler les déchets contaminés en toute sécurité

Romans manipulation secure webDans le cadre du projet européen RoMaNS, le List, institut de CEA Tech, a proposé un nouveau dispositif de télémanipulateur robotique apte à répondre aux enjeux de l'industrie nucléaire.

Le nettoyage des sites nucléaires représente le plus grand projet d'assainissement environnemental d'Europe. Pour trier et séparer les déchets contaminés en sécurité, le projet H2020 RoMaNS a pour objectif de développer un dispositif de téléopération.

La mise au point du démonstrateur tire largement profit des technologies robotiques développées au List*, partenaire du projet. Celui-ci repose en effet sur l'exploitation de dispositifs à retour d'effort pour le couplage bilatéral maître/esclave : un robot « esclave » intervient en zone contaminée en reproduisant les mouvements réalisés par un organe « maître », piloté par l'opérateur.

Côté maître, le dispositif est constitué d'un gant à retour d'effort monté sur un bras haptique commercialisé par Haption, spin-off du List. Compact et léger, le gant permet une manipulation dextre des éléments de l'environnement. Côté contaminé, la partie « esclave » est composée d'un bras robotique à 6 axes sur lequel est monté un dispositif préhenseur, doté d'une structure semblable à celle d'une main humaine, « pour une manipulation la plus naturelle et intuitive possible, » explique un chercheur. Pour aboutir au robot de télémanipulation dextre attendu, il reste à finaliser l'aspect intuitif du couplage entre les deux parties.

*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

3 juillet 2017 | Assurer la cybersécurité, une question de développement logiciel

cybersecurite 250Plus de 80% des fonctionnalités des systèmes industriels reposent sur le logiciel : la fiabilité et la sécurité de ces codes constituent aujourd’hui un important facteur de différenciation.

En s'appuyant sur l'expérience acquise dans de nombreux domaines critiques et de nouvelles modalités d'intégration dans les cycles de développement de logiciels, Bureau Veritas et CEA Tech fournissent des outils efficaces pour les activités d'assurance et de certification à haute valeur ajoutée.

Les deux partenaires ont identifié le besoin vital de sécuriser les composants logiciels tout en préservant la valeur commerciale des acteurs industriels dans la transformation numérique. Aujourd'hui, ces deux objectifs sont abordés dans leur nouveau guide de développement et d'évaluation des logiciels “Cybersecurity Guidelines for Software Development & Assessment”. Ces méthodologies innovantes constituent un socle pour produire des logiciels sécurisés de façon efficace et rentable. Leur atout majeur réside dans l'utilisation innovante d'outils automatisés de sécurité logicielle ; des solutions innovantes de sécurité de code, tels que la plate-forme Frama-C de CEA Tech, sont conçus pour sécuriser les logiciels les plus critiques du système, dans le respect des coûts et délais.

In fine, les activités de sécurisation des logiciels peuvent s’appuyer sur deux piliers complémentaires : un ensemble concis et flexible de directives pour le développement et l'évaluation de logiciels, et une relation directe entre ces lignes directrices et les outils de sécurité existants, à la pointe de la technologie.

Télécharger le “Cybersecurity Guidelines for Software Development & Assessment

 

16 juin 2017 | Isybot se lance sur le marché de la robotique collaborative

List CEA Tech
© Echord++ / Hauke Seyfarth

Le List, institut de CEA Tech, a annoncé la création de la start-up Isybot pour valoriser ses solutions les plus performantes d'actionnement et de contrôle-commande.

Replacer l'homme au cœur du processus de production est l'un des enjeux majeurs de l'usine du futur. Isybot, la toute nouvelle start-up du List, entend contribuer à relever ce défi en commercialisant un robot collaboratif permettant à l'opérateur et au robot de partager l'espace de travail et associant des fonctions d'apprentissage par démonstration.

Le robot collaboratif d'Isybot intègre des technologies d'actionnement sans capteurs d'effort développées au List (actionneur à vérin à vis à billes et câble) : il contrôle les efforts par la mesure du courant électrique dans les moteurs. Au final : un gain en simplicité, en flexibilité, en robustesse et en performances, notamment en ce qui concerne la réactivité du robot et la précision des efforts exercés.

En outre, le robot intègre une technologie brevetée d'apprentissage intuitif de l'effort à appliquer. Par exemple, dans une activité de ponçage, quelle que soit la pièce à poncer, aucune programmation informatique n'est nécessaire : l'opérateur imprime simplement un mouvement, l'intensité et la direction de l'effort à fournir, que le robot peut reproduire autant de fois que nécessaire. Des premières applications sont envisagées pour le polissage de pièces mécaniques ou composites. Isybot et le List ont également mis en place un partenariat technologique pour développer des solutions adaptées aux besoins des entreprises.

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

22 mai 2017 | Systèmes filaires : détecter les défauts avant la rupture

List CEA Tech
© Nicomatic

Le List, institut de CEA Tech, vient de mettre au point le premier démonstrateur embarqué, industriel, de détection de défauts précoces dans les câbles par réflectométrie.

Dans les avions, les anomalies naissantes représentent 45 % des défauts d'endommagement sur les câbles et systèmes filaires. Or, les techniques de réflectométrie classiques sont surtout efficaces pour les défauts francs. Avoir une méthode de détection précoce des détériorations permettrait de mieux anticiper les opérations de maintenance.

Le démonstrateur développé par le List est fondé sur l'utilisation d'une carte électronique capable d'injecter un signal OMTDR* dans le réseau de câbles. Lorsque ce signal rencontre un défaut, une partie de son énergie est renvoyée vers le point d'injection tandis que l'autre partie continue à se propager. Après construction du réflectogramme, la carte utilise un algorithme innovant, basé sur plusieurs brevets, qui réalise la fusion des résultats provenant de plusieurs méthodes de post-traitement pour fournir un diagnostic robuste et multicritère. Mieux : une carte (maître) communique avec d'autres (esclaves) qui lui envoient leurs propres réflectogrammes pour en tirer une analyse combinée plus précise.

Sur paire torsadée et quadrax, le démonstrateur détecte et localise des défauts d'endommagement de l'isolant et du blindage plus fins que les détecteurs actuels : par exemple, un endommagement de blindage de longueur 5 mm ou un rayon de courbure inférieur ou égal à 10 fois le diamètre du câble sous test – une première ! De format compact, il peut être intégré dans des connecteurs pour réaliser un autodiagnostic des systèmes filaires complexes. Ce démonstrateur a été présenté lors d'une conférence, et sera bientôt industrialisé par la société Nicomatic.

*OMTDR : Orthogonal Multi-tone Time Domain Reflectometry

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/