Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires pour vous offrir un meilleur service.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Les Cookies

Cette rubrique vous permet d’en savoir plus sur l’origine et l’usage des informations de navigation traitées à l’occasion de votre consultation de notre site et sur vos droits.

Ainsi, lors de la consultation de notre site, des informations relatives à votre navigation sont susceptibles d’être enregistrées dans des fichiers Cookies installés sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.).

Ces cookies sont émis par le site du CEA LIST dans le but de faciliter votre navigation sur notre site.

Sachez que seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier des informations qui y sont contenues.

Si vous partagez l’utilisation de votre terminal avec d’autres personnes, nous ne pouvons pas nous assurer de manière certaine que les services et publicités destinés à votre terminal correspondent bien à votre propre utilisation de ce terminal et non à celle d’un autre utilisateur de ce terminal.

Les cookies que nous émettons

Les cookies que nous installons, dans votre terminal, nous permettent de reconnaître votre navigateur lorsque vous vous connectez à notre site.

Soucieux de servir nos clients au mieux, nous émettons des cookies afin :

  • D’établir des statistiques de fréquentation (nombre de visites, de pages vues, …) afin de suivre et d’améliorer la qualité de nos services.
  • D’adapter la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal.
  • De mémoriser des informations saisies dans des formulaires, gérer et sécuriser l’accès à des espaces réservés et personnels tels que votre compte, le cas échéant.

Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et vos conditions d’accès à certains services nécessitant l’utilisation de Cookies.

Vous pouvez exprimer et modifier à tout moment vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu’ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur.

Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l’acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu’un cookie soit susceptible d’être enregistré dans votre terminal.

Nous vous informons que si votre navigateur est configuré de manière à refuser tous les cookies, vous ne pourrez pas profiter de fonctions essentielles de notre site. Nous vous invitons à paramétrer votre navigateur au mieux.

La configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d’aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.

Vous trouverez ci-dessous des éléments de paramétrage des principaux navigateurs.

Internet explorer

  1. Dans le menu « Outils » en haut à droite de la barre de navigation, sélectionnez « Options Internet »
  2. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
  3. Vous pouvez paramétrer vos choix concernant les cookies à l’aide d’un curseur. Si vous cliquez sur « Avancé » vous pouvez faire une gestion manuelle et avancée des cookies
  4. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Mozilla Firefox

  1. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
  2. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
  3. Paragraphe Historique : Dans le menu déroulant « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
  4. Les paramètres qui s’affichent vous permettent de paramétrer vos choix concernant les cookies et leur durée de conservation (refuser tous les cookies, d’accepter les cookies en refusant les cookies tiers)
  5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Google Chrome

  1. Cliquez sur l’icône personnaliser et contrôler Google Chrome située en haut à droite de la barre de navigation
  2. Sélectionnez « Paramètres » puis activez « afficher les paramètres avancés »
  3. Dans la partie confidentialité, activez le menu « paramètres de contenus »
  4. Paramétrez vos choix concernant les cookies, sélectionnez « Blocage des sites tiers »

Safari

  1. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
  2. Sélectionnez l’icône « Confidentialité »
  3. Paramétrez vos choix concernant les cookies (Blocage des sites tiers)

4 mai 2018 | Blockchain : des audits en temps réel dans l’alimentaire

blockchain cea listPour améliorer les contrôles dans l'industrie alimentaire, Connecting Food et le List*, institut de CEA Tech, ont développé une solution basée sur la blockchain. Celle-ci permet de valider et de certifier le suivi des produits depuis leur production jusqu'à leur consommation.

Initialement utilisée pour gérer les monnaies virtuelles, la blockchain est une technologie de stockage d'informations infalsifiables, collaborative, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Connecting Food a souhaité l'utiliser pour renforcer la confiance des consommateurs dans la filière alimentaire. En partenariat avec le List, la start-up a développé une solution d'audit en temps réel des produits en fonction d'un cahier des charges, afin qu'ils soient conformes aux spécifications de la marque.

En utilisant des modèles d'incitation visant à encourager les acteurs de la filière à renseigner le système, le List entend lever l'un des inconvénients de cette technologie, qui reste sensible à la défaillance des utilisateurs (lesquels peuvent être plus ou moins prompts à collaborer). Grâce à son expertise en méthodes formelles, il propose en outre des solutions pour formaliser les processus métiers et les cahiers des charges. Et à l'aide de techniques d'intelligence artificielle, de rendre le système capable de déclencher des alertes lorsque des événements provenant de sources différentes se contredisent. Le résultat final est un système d'audit collaboratif où chaque action est certifiée.

*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

 

5 avril 2018 | Plastic Omnium adopte l’ingénierie dirigée par les modèles

Papyrus 250L'équipementier automobile Plastic Omnium déploie une méthodologie d'ingénierie des exigences basée sur Papyrus, un environnement d'ingénierie dirigée par les modèles développés par le List*, institut de CEA Tech.

Pour plus d'efficacité dans les processus de conception et de développement de ses réservoirs et de ses systèmes de réduction des émissions diesel, Plastic Omnium a entrepris de remplacer son approche traditionnelle de rédaction de cahiers des charges en langage naturel par une méthode plus performante. En se rapprochant du List, son objectif était de formaliser la description des exigences dans un langage dédié, grâce à l'ingénierie dirigée par les modèles.

Les chercheurs du List se sont basés sur Papyrus, un environnement de conception et de modélisation fondé sur un socle de langages de conception communs largement répandus. Ils ont mis au point un usage du langage standard de modélisation système, SysML, et des processus d'élaboration adaptés aux besoins et aux modes de travail de Plastic Omnium.

Ils ont ainsi proposé à l'équipementier une plate-forme logicielle permettant de rédiger des cahiers des charges organisés, exploitables informatiquement, à la fois plus cohérents, plus complets et rigoureux, tout en minimisant les redondances.

Le concept a notamment été validé sur plusieurs projets pilotes de systèmes de dépollution diesel. Constatant une nette amélioration de la productivité et de la qualité des produits ainsi que des perspectives de baisse des coûts de développement, Plastic Omnium déploie actuellement ces outils dans son unité Recherche et développement avec le support des sociétés Atos et C-Mind offrant du service au niveau industriel autour de la plate-forme Papyrus.

*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

 

29 mars 2018 | Le calcul distant en toute sécurité

calcul distant 250Le List*, institut de CEA Tech, a mis en œuvre des technologies de cryptocalcul homomorphe pour traiter en aveugle des données sur des serveurs distants en toute confidentialité. Plusieurs applications industrielles ont été développées en mettant en œuvre cette approche.

Effectuer des calculs sur des données sans connaître leurs valeurs, c'est possible. Grâce au cryptocalcul homomorphe, les données sont manipulées uniquement sous forme chiffrée, et le résultat des opérations n'est accessible qu'avec la clef de chiffrement. Dans le cadre du projet européen HC@Works, le List a mis en œuvre sa technologie de cryptocalcul (compilateur) dans des cas d'utilisation réels portés par des industriels. Parmi eux, celui d'ATOS, qui souhaite proposer une plate-forme « e-santé » de suivi journalier de patients à domicile.

L'un des principaux obstacles au déploiement industriel de cette technologie, c'est le temps de calcul important lié au poids considérable des données chiffrées, augmenté d'un facteur mille. Les chercheurs du List ont levé ce verrou en réussissant à interfacer deux crypto-systèmes différents. En clair, ils font en sorte d'effectuer un premier codage simplifié des données, grâce à un crypto-système classique. Pas plus lourdes que les données non chiffrées, les données ainsi obtenues sont envoyées sur le cloud d'ATOS. Là, elles sont « transchiffrées » par un crypto-système homomorphe, avant d'être traitées. Le résultat des analyses est envoyé depuis le serveur au médecin, qui seul détient la clé pour le déchiffrer (les données source ne sont lisibles que par leur propriétaire).

Les résultats obtenus sont encourageants, avec un temps de latence inférieur à deux minutes. La plate-forme a été mise en place pour être testée industriellement. Une version du compilateur est disponible en open source1 depuis début 2018 pour créer un écosystème européen industriel et académique.

1https://github.com/CEA-LIST/Cingulata


*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

 

19 mars 2018 | Une première en contrôle non destructif pour les conduites flexibles sous-marines

cnd 03 2018 250Le List*, institut de CEA Tech, a contribué à développer une solution embarquée particulièrement innovante, combinant plusieurs technologies de contrôle non destructif. Elle sera utilisée par TechnipFMC pour vérifier l'état des conduites pétrolières sous-marines flexibles.

Les techniques de contrôle non destructif étant difficilement applicables aux pièces présentant des structures multi couches complexes, il n'existe jusqu'à présent pas de solutions fiables pour l'inspection des conduites sous-marines flexibles constituées notamment de plusieurs couches de fils (ou barre) d'armure en acier. Le projet IRIS, mené par le List en partenariat avec TechnipFMC, est en train de pallier ce manque. L'institut a développé une solution associant plusieurs technologies pour détecter en temps réel les défauts présents dans différentes couches d'armure tels que les ruptures ou encore des inondations à travers les gaines thermoplastiques.

A la détection de défauts dans la couche extérieure par ultrasons, développée par TechnipFMC, est associée une méthode d'exploration des armatures métalliques par ondes électromagnétiques mise au point par le List. Un capteur a été spécialement conçu et breveté pour rendre les fils externes « transparents » et permettre l'observation des fils internes. En parallèle, un autre capteur permet de déceler la présence éventuelle d'eau à travers la gaine thermoplastique externe par mesure capacitive. A terme, un générateur de rayons X marinisé sera ajouté au dispositif pour permettre des analyses tomographiques.

L'ensemble est intégré dans un système robotisé sous-marin de type ROV (remotely operated vehicle) qui s'arrime au flexible sous-marin depuis la plateforme jusqu'à une profondeur, à terme, de 2000 mètres avant de se refermer autour de lui. Le système embarqué est capable d’inspecter des conduites. Le nouveau système d'inspection sera déployé par TechnipFMC dès 2018 sur plusieurs champs pétroliers off-shore.

*Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

 

16 mars 2018 | Une initiative pionnière pour le SHM

SHM 1Jeudi 15 mars s’est tenue à Digiteo Saclay la première journée nationale dédiée au « Structural Health Monitoring (SHM) » qui avait pour ambition de lancer la réflexion sur une structuration de cette filière technologique en émergence.

Le SHM, ou contrôle de santé des structures, consiste à rendre « intelligente » une structure à l’aide de capteurs intégrés pour détecter l’apparition de défauts et anticiper de possibles défaillances. Les enjeux du SHM sont à la fois de réduire les coûts de maintenance et les temps d’immobilisation des installations et des composants industriels critiques tout en maximisant la fiabilité des diagnostics/pronostics.

Le SHM fait appel à des compétences en matériaux, contrôles non destructifs (CND), capteurs, systèmes embarqués, réseaux de communication, mais également en analyse de données et modélisation. Cette approche multidisciplinaire impacte tous les secteurs industriels (aéronautique, génie civil, énergie, …) et participe des enjeux actuels liés à la numérisation des process et à l’intelligence artificielle.

A l’heure où les premiers systèmes sont en train d’émerger des laboratoires au niveau mondial[1], il existe un vrai besoin d’accompagnement des équipes de recherche françaises pour transformer leurs solutions innovantes en véritables succès industriels.

L’événement du 15 mars a réuni plus de 100 personnes d’horizons divers, académiques et industriels, et s’est conclu sur la volonté commune de créer une structure fédératrice des acteurs du domaine pour promouvoir le SHM. Le CEA LIST[2] et l’IFSTAR, co-organisateurs de l’évènement avec le soutien de Precend et de la COFREND, entendent poursuivre la dynamique impulsée par cette première journée.

[1] Le tout premier système SHM a été certifié pour l’aéronautique en 2016, et la start-up Permasense, issue d’Imperial College, qui a développé une solution de monitoring sans fil de corrosion dans les conduites à haute température, a été rachetée en 2017 avec une forte valorisation.

[2] Depuis 2006, le List est labellisé Institut Carnot (Institut Carnot TN@UPSaclay).

 SHM 2SHM 3