Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires pour vous offrir un meilleur service.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site. En savoir plus

J'ai compris

Les Cookies

Cette rubrique vous permet d’en savoir plus sur l’origine et l’usage des informations de navigation traitées à l’occasion de votre consultation de notre site et sur vos droits.

Ainsi, lors de la consultation de notre site, des informations relatives à votre navigation sont susceptibles d’être enregistrées dans des fichiers Cookies installés sur votre terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc.).

Ces cookies sont émis par le site du CEA LIST dans le but de faciliter votre navigation sur notre site.

Sachez que seul l’émetteur d’un cookie est susceptible de lire ou de modifier des informations qui y sont contenues.

Si vous partagez l’utilisation de votre terminal avec d’autres personnes, nous ne pouvons pas nous assurer de manière certaine que les services et publicités destinés à votre terminal correspondent bien à votre propre utilisation de ce terminal et non à celle d’un autre utilisateur de ce terminal.

Les cookies que nous émettons

Les cookies que nous installons, dans votre terminal, nous permettent de reconnaître votre navigateur lorsque vous vous connectez à notre site.

Soucieux de servir nos clients au mieux, nous émettons des cookies afin :

  • D’établir des statistiques de fréquentation (nombre de visites, de pages vues, …) afin de suivre et d’améliorer la qualité de nos services.
  • D’adapter la présentation de notre site aux préférences d’affichage de votre terminal.
  • De mémoriser des informations saisies dans des formulaires, gérer et sécuriser l’accès à des espaces réservés et personnels tels que votre compte, le cas échéant.

Vos choix concernant les cookies

Plusieurs possibilités vous sont offertes pour gérer les cookies. Tout paramétrage que vous pouvez entreprendre sera susceptible de modifier votre navigation sur Internet et vos conditions d’accès à certains services nécessitant l’utilisation de Cookies.

Vous pouvez exprimer et modifier à tout moment vos souhaits en matière de cookies, par les moyens décrits ci-dessous.

Les choix qui vous sont offerts par votre logiciel de navigation

Vous pouvez configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que des cookies soient enregistrés dans votre terminal ou, au contraire, qu’ils soient rejetés, soit systématiquement, soit selon leur émetteur.

Vous pouvez également configurer votre logiciel de navigation de manière à ce que l’acceptation ou le refus des cookies vous soient proposés ponctuellement, avant qu’un cookie soit susceptible d’être enregistré dans votre terminal.

Nous vous informons que si votre navigateur est configuré de manière à refuser tous les cookies, vous ne pourrez pas profiter de fonctions essentielles de notre site. Nous vous invitons à paramétrer votre navigateur au mieux.

La configuration de chaque navigateur est différente. Elle est décrite dans le menu d’aide de votre navigateur, qui vous permettra de savoir de quelle manière modifier vos souhaits en matière de cookies.

Vous trouverez ci-dessous des éléments de paramétrage des principaux navigateurs.

Internet explorer

  1. Dans le menu « Outils » en haut à droite de la barre de navigation, sélectionnez « Options Internet »
  2. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
  3. Vous pouvez paramétrer vos choix concernant les cookies à l’aide d’un curseur. Si vous cliquez sur « Avancé » vous pouvez faire une gestion manuelle et avancée des cookies
  4. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Mozilla Firefox

  1. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
  2. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
  3. Paragraphe Historique : Dans le menu déroulant « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
  4. Les paramètres qui s’affichent vous permettent de paramétrer vos choix concernant les cookies et leur durée de conservation (refuser tous les cookies, d’accepter les cookies en refusant les cookies tiers)
  5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »

Google Chrome

  1. Cliquez sur l’icône personnaliser et contrôler Google Chrome située en haut à droite de la barre de navigation
  2. Sélectionnez « Paramètres » puis activez « afficher les paramètres avancés »
  3. Dans la partie confidentialité, activez le menu « paramètres de contenus »
  4. Paramétrez vos choix concernant les cookies, sélectionnez « Blocage des sites tiers »

Safari

  1. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
  2. Sélectionnez l’icône « Confidentialité »
  3. Paramétrez vos choix concernant les cookies (Blocage des sites tiers)

03 mars 2021 | Système de contrôle de covoiturage

Egis illustration detection nb
Egis

Pour favoriser la pratique du covoiturage, des voies lui sont dédiées à l’entrée des parkings, aux péages et sur certaines autoroutes. Des dispositifs financièrement incitatifs commencent également à voir le jour, mais ils nécessitent une vérification du nombre de passagers.

EGIS, le CEA List et R&D Vision, qui ont associé leurs compétences dès 2018, ont conçu un système de comptage associant la détection optique et l’intelligence artificielle (IA) et applicable à divers contextes. Porté par EGIS, le projet bénéficie de l’expertise du CEA List en algorithmie et IA et de celle de R&D Vision en développement de systèmes embarqués innovants.

 

Après une première phase de validation en début d’année - supervisée par le Cerema, qui fournit assistance à Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) pour l’ensemble de l’opération - les trois partenaires ont lancé l’expérimentation en conditions réelles. Le site choisi est celui de l’autoroute A411, au passage de la frontière franco-suisse, site exploité par ATMB. Le système, en expérimentation depuis plusieurs mois, a été conçu pour être robuste aux variations de luminosité et aux conditions météorologiques (jour / nuit, soleil / pluie, …) et sur tout type de véhicules légers (vitres teintées ou non).

Rendez-vous au second semestre 2021 pour les résultats de l’expérimentation !

Egis 500
R&D Vision

25 février 2021 | L’Europe dans la course au calcul haute performance

Europe Calcul haute performance
Florence Pillet

Pour faire face à la toute puissance américaine dans le domaine du calcul haute performance, un consortium européen de recherche a été créé, au sein duquel le CEA List, institut de CEA Tech, met en œuvre son outil de modélisation d'architectures de processeurs.

Saviez-vous que dans tout calculateur haute performance se cachent en très grande majorité des microprocesseurs américains ? Or, le calcul haute performance est crucial pour relever des défis stratégiques dont le nombre et la complexité ne cessent de croître. C'est pour permettre à l'Europe de gagner en indépendance dans ce domaine stratégique et développer une filière européenne pour les composants de base du calcul haute performance, que le consortium de l'European Processor Initiative (EPI) a vu le jour

L'institut Carnot CEA List y met en œuvre ses compétences en prototypage virtuel. Il a en particulier développé le simulateur SESAM, qui est l'outil de référence du projet EPI pour la modélisation du processeur HPC européen. Le prototypage virtuel est un élément essentiel pour le design et la validation d'architectures sur puces. Le prototypage virtuel permet d'explorer rapidement les architectures et d'optimiser la conception, raccourcissant ainsi significativement les cycles de développement. SESAM fournit une grande variété de modèles de processeurs et de périphériques tout en étant capable de modéliser une hiérarchie de mémoire complexe et d'en estimer les performances.

L'EPI permettra à l'Europe d'acquérir son indépendance et, mieux, d'assurer sa souveraineté technologique sur le marché du calcul haute performance qui est devenu une des clés de la croissance économique. Historiquement utilisé pour la recherche, les prévisions météorologiques, la prospection pétrolière et gazière, la défense, la chimie, la finance…, le calcul haute performance est devenu incontournable pour accompagner le déploiement de l'intelligence artificielle, la mobilité connectée, les villes intelligentes, la bio-ingénierie, la cybersécurité, la médecine personnalisée…

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

24 février 2021 | Les isotopes identifiés en un clin d’œil

identification isotopes
AdobeStock Rost9

Difficile d'y voir clair dans un mélange d'isotopes. Pour y remédier, le CEA List, institut de CEA Tech, vient de mettre au point un logiciel d'analyse automatique des spectres gamma. Simple d'utilisation, il garantit des résultats fiables et complets.

Déterminer rapidement et efficacement la composition d’un échantillon par spectrométrie gamma peut être utile dans plusieurs cas : lors d'un incident nucléaire pour prendre les bonnes décisions le plus vite possible par exemple, mais aussi plus communément pour être en mesure de connaître précisément la composition des fûts de déchets radioactifs afin d’identifier le traitement le plus approprié.

Se fondant sur des années d’expertise, les chercheurs de l'institut Carnot CEA List ont développé le logiciel MAGIX, qui permet d’analyser automatiquement des spectres gamma très complexes obtenus avec des détecteurs germanium de bonne résolution (nombreux pics très fins), mais également avec des détecteurs moins performants en termes de résolution énergétique. Pour cela, cet outil sélectionne les pics les plus représentatifs du spectre pour les comparer à ceux présents dans une base de données recensant plusieurs centaines d’isotopes. Non seulement il permet de déterminer la nature des isotopes présents avec une grande fiabilité, mais il permet également de les quantifier et de calculer leur activité.

Par rapport au standard industriel représenté par GENIE 2000, aucune pré-sélection des isotopes et des raies n’est nécessaire de la part de l’utilisateur : tout est automatique ! Très simple d’utilisation, le logiciel calcule en outre automatiquement la courbe d’efficacité du détecteur lorsque celle-ci n’est pas connue de l’utilisateur.

MAGIX sera dans un premier temps utilisé en interne CEA, avant de probablement gagner les rangs des logiciels de spectrométrie gamma développés par le List et commercialisés tels que IGA ou sIGAle.

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

04 février 2021 | Sécuriser davantage les échanges de données

Sécuriser davantages les échanges de données
AdobeStock_siarhei

Comment être sûr que les échanges réalisés sur internet grâce aux blockchains sont fiables ? Les chercheurs du CEA List, institut de CEA Tech, ont étudié les comportements possibles des utilisateurs afin de sécuriser davantage les transactions.

Une blockchain est un registre de données distribué : chaque participant en possède une copie locale. Pour garantir la cohérence du registre, différents protocoles plus ou moins énergivores peuvent être utilisés. Le protocole de consensus immédiat, étudié depuis des décennies, présente l'avantage d'être peu énergivore. Il nécessite que les participants se mettent d'accord sur un ajout dans le registre (d'une transaction par exemple) avant de pouvoir l'effectuer. Le bon fonctionnement des blockchains impose ainsi de comprendre et d'anticiper tous les comportements possibles des participants.

On sait que le protocole de consensus immédiat peut être mis à mal quand la proportion de participants malveillants (qui ne répondent pas ou envoient volontairement des informations incohérentes) dépasse un certain seuil. Mais il faut également tenir compte de ceux qui, sans être mal intentionnés, agissent uniquement dans le but de maximiser leurs gains et, par exemple, ne vérifient pas la validité des blocs qui leur sont soumis.

Les chercheurs de l'institut Carnot CEA List se sont basés sur la théorie des jeux non coopératifs, un outil mathématique qui analyse les prises de décisions des individus dans un groupe. Ils ont montré que, pour garantir l'aboutissement d'une transaction et son intégrité, de nouvelles règles doivent être instaurées : il ne suffit pas de « récompenser » les utilisateurs qui vérifient les blocs, mais il faut également que le coût pour l'ajout d'un bloc invalide soit élevé pour l'ensemble de la communauté.

L'étude se poursuit par l'analyse d'autres mécanismes d'incitation existants et l'élaboration de nouveaux mécanismes. Un transfert de l'approche à Connecting Food est en cours. Cette startup a développé avec le CEA List une solution permettant de contrôler, en temps réel, qu'un produit alimentaire respecte bien son cahier des charges tout au long des processus de fabrication et de distribution. Les incitations encourageront les acteurs du processus (producteurs, transformateurs, …) à entrer leurs certificats dans la blockchain, pour plus de transparence.

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/

 

 

26 janvier 2021 | Réacteur numérique : observer en toute sécurité

montage reacteur numerique 250
unsplash-nicolas-hippert

Pour observer un réacteur nucléaire en toute sécurité, rien de mieux qu’un « jumeau numérique » qui permet de simuler son fonctionnement en toutes conditions. Le projet Réacteur numérique, auquel participe le CEA List, institut de CEA Tech, a pour ambition la mise au point d’un tel simulateur pour maintenir une filière nucléaire française sûre, attractive, innovante et compétitive.

Observer un réacteur en fonctionnement sans prendre le moindre risque, c'est possible ! Grâce à un jumeau numérique, lequel propose aux ingénieurs et exploitants un environnement intégré de simulation des phénomènes physiques et systémiques complexes.

En partenariat avec EDF, Framatome, le CEA et six autres acteurs de l'ingénierie et du nucléaire ont lancé en 2020 le projet Réacteur numérique d'une durée de quatre ans. S'inscrivant dans le contrat stratégique « Filière Nucléaire Française », il a pour objectif la création du jumeau numérique des parties critiques d'un réacteur nucléaire couvrant ses phases de conception, d'exploitation et de déconstruction. Une plateforme commune permettra à la fois d'améliorer la performance des acteurs du nucléaire via un simulateur d'entraînement pour les exploitants et de bâtir de nouvelles offres numériques à l'export via des services de simulation.

L'institut Carnot CEA List contribue au projet via son expertise outillée en ingénierie logicielle et systèmes critiques, pour :

  • modéliser les différents concepts et métiers et ainsi faciliter les échanges,
  • valider les exigences d'exploitation et les codes de simulation,
  • sécuriser les données et les accès à la plateforme.

Ce projet ambitieux ouvre la voie à une numérisation à grande échelle de l'industrie française.

Retrouvez cette actualité sur http://www.cea-tech.fr/