Smart
innovation

Rapport d’activité 2016

manufacturing
avancé

Aider les industriels à produire avec plus d’agilité, de réactivité, de performance et de qualité.

En savoir

systèmes
cyberphysiques

Des matériels et des logiciels à haut niveau de sûreté, de sécurité, de fiabilité et de performance.

En savoir

digital
intelligence

Mieux comprendre l’environnement, en extraire des informations intelligibles, les exploiter dans des applications innovantes.

En savoir

patient
numérique

Améliorer la sécurité et l’efficacité des traitements, réduire les doses, contribuer à la mise au point de nouvelles thérapies.

En savoir

Le List porteur d’enjeux

économiques et sociétaux majeurs

Un institut dédié aux systèmes numériques intelligents

Le LIST est un institut labellisé « Institut Carnot » de CEA Tech, le pôle de recherche technologique du CEA. Il collabore avec des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs pour contribuer à leur compétitivité par l’innovation technologique.

En savoir

4

Pôles de
compétences

En savoir

19

Plateformes
technologiques

En savoir

Ça c’est passé en 2016

Actualités corporate

Le CEA LIST en chiffres

200

partenaires industriels

40

laboratoires et programmes de R&D communs

65

Brevets déposés

21

START-UP créées depuis 2001

L'actu des start-up

Les start-up, des facilitateurs de transferts industriels

ANT’inno développe ses technologies avec la Chine

La Direction des applications militaires du CEA (DAM/DIF) a acquis la nouvelle version de la plateforme d’Ant’inno, qui a bénéficié notamment d’une refonte de son mécanisme de gestion de l’index linguistique et de l’ajout de l’extraction automatique d’entités nommées. L’entreprise a par ailleurs signé un partenariat avec l’Institut Technologique de Harbin (Chine) sur un module d’analyse du mandarin. Enfin, Ant’Inno publie désormais des articles hebdomadaires sur LinkedIn et Twitter et une lettre mensuelle à destination de tous ses contacts, également accessible, via son site web.

Arcure en croissance grâce à l’export

La société Arcure conçoit des solutions destinées à renforcer l’autonomie des engins industriels. Elle a connu une nouvelle fois une croissance de son chiffre d’affaires de plus de 50 %, liée notamment à une forte progression à l’export. Jungheinrich, l’un des leaders des chariots élévateurs, intègre désormais le Blaxtair sur ses véhicules pour les arrêter automatiquement en cas de risque de collision avec une personne. Arcure se positionne ainsi au cœur du développement des véhicules autonomes.

Diota accélère sa croissance

Diota a réalisé sa première levée de fonds à hauteur de 3 M€ afin d’accélérer les déploiements industriels de ses solutions en France et en Europe. La société a également doublé ses effectifs, de vingt à quarante collaborateurs. Elle s’est par ailleurs vu décerner le Grand Prix du Jury des Trophées de la Simulation Numérique de l’Usine Nouvelle.

HGLOVE : LE RETOUR D’EFFORT AU BOUT DES DOIGTS

Haption a présenté aux États-Unis le prototype opérationnel de son futur produit HGlove, qui permet de recréer les sensations de saisie des objets dans un environnement virtuel. Sur ce marché en pleine expansion, Haption se démarque avec une solution haut de gamme amenée à faire référence dans son domaine.

Kalray accélère son développement dans les processeurs à forte capacité de calcul

Créée en 2008, la start-up iséroise Kalray développe une nouvelle génération de processeurs, basés sur une architecture unique massivement parallèle de plusieurs centaines de microprocesseurs. Leurs atouts : puissance de traitement, faible consommation, faible latence et sécurité de fonctionnement. Trois ans après avoir réussi à boucler un tour de table de 8 millions de dollars auprès des fonds ACE Management et CEA Investissement, Kalray vient de lever 23,6 millions d’euros auprès du groupe Safran et d’un fonds d’investissement asiatique.

KRONO-SAFE s’ouvre aux mondes MBSE et AUTO

Créée en 2011, KRONO-SAFE poursuit son développement en tant qu’éditeur de solutions innovantes pour applications temps réel critiques et a ouvert un site de R&D à Vannes (56). La famille de produits ASTERIOS s’enrichit de nouvelles fonctionnalités et peut désormais être couplée via des connecteurs avec des outils de type MBSE (Ingénierie des Systèmes basée sur le Modèle) et des architectures AUTOSAR (AUTomotive Open System ARchitecture).

RB3D accélère sur la route du succès

Le concepteur et fabricant français d’outils biomécatroniques RB3D augmente cette année ses livraisons de cobots de 50 % et prépare ses premières livraison d’exosquelettes industriels. Grâce à la signature d’un partenariat avec Colas, filiale de Bouygues, RB3D aura dès 2017 la possibilité d’équiper des agences de l’entreprise de travaux publics avec les exosquelettes de chantier Exo Push destinés à faciliter l’étalage du bitume.

TrustInSoft valorise FRAMA-C

La start-up experte en cybersécurité TrustInSoft propose à ses clients des outils et services d’analyse de code source permettant d’apporter des garanties sur les logiciels. Elle valorise la technologie Frama-C du LIST permettant de garantir mathématiquement la qualité logicielle pour une meilleure sécurité informatique. Tandis qu’une levée de fonds a été réalisée pour lancer une offre en ligne, l’organisme fédéral américain NIST (National Institute of Standards and Technology) a souligné les bénéfices des solutions TrustInSoft dans un rapport public présenté à la Maison Blanche.

WiN MS : Cap sur l’international et les applications de masse

WiN MS réalise désormais plus de 50 % de son activité à l’export et a gagné la confiancedes plus grandes références en aéronautique, comme Boeing aux États-Unis. La pertinence de son offre a également été démontrée par un partenariat stratégique avec Safran Electrical & Power.
En parallèle, WiN MS investit dans l’intégration de la technologie MCTDR (Multicarrier Time Domain Reflectometry) sur un ASIC pour adresser les marchés à fort volume au meilleur coût. Dans ces nouveaux domaines, WiN MS a réalisé avec succès les premiers essais sur des lignes de distribution électrique 20 000 V et ouvert une antenne à Stuttgart pour développer le potentiel du marché automobile.

ANT’INNO
ARCURE
DIOTA
Haption
KALRAY
KRONO-SAFE
RB3D
TRUSTINSOFT
WIN MS

Partenaires

Un modèle partenarial adapté aux enjeux industriels

Institut Carnot :
un label d’excellence

En tant qu’institut de recherche labellisé « Carnot » par l’État, le CEA LIST offre à ses partenaires industriels toutes les garanties d’excellence et de professionnalisme de ses travaux. En 2016, sa labellisation a été renouvelée.

En savoir

Nos différents modes
de collaboration

Afin de répondre au mieux aux besoins des industriels, des PME/ETI ou des grands groupes en fonction de leurs problématiques, le LIST a mis en place différents modes de collaboration.

En savoir

Factory lab

Située à Nano-INNOV sur le campus Paris-Saclay, la communauté FactoryLab regroupe des industriels et des laboratoires académiques. Sa force réside dans sa capacité à mutualiser les ressources et les connaissances de chaque membre afin de répondre aux enjeux de l’industrie du futur.

En savoir

L’Alliance
Industrie du Futur

Le CEA LIST est membre de l’Alliance Industrie du Futur, qui réunit et dynamise les expertises d’organisations professionnelles, d’acteurs scientifiques et académiques, d’entreprises et de collectivités territoriales pour déployer le plan Industrie du Futur.

En savoir

digihall

Digihall

Pôle du numérique à Paris-Saclay

Le projet DIGIHALL consolide un pôle majeur d’activités de recherche dans le domaine du numérique autour de Nano-INNOV. Aux côtés du LIST, s’établiront sur le Campus Paris-Saclay le Pôle Systematic Paris-Région, l’IRT SystemX, Télécom ParisTech et Télécom Sud Paris et le siège d’Inria, mais aussi des organismes porteurs de dispositifs d’aide à la valorisation. Avec le soutien de la Région Île-de-France, DIGIHALL constituera ainsi un ensemble cohérent portant au meilleur niveau le transfert technologique et valorisant le numérique au sein de l’université Paris-Saclay.